Derrière le blob

Biologie, Analyse de données

Credits

Cycloïde

Liens

Dans le but d'étudier les effets du réchauffement climatique sur certains organismes, le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) a lancé un projet de science participative d'une ampleur inédite dirigée par Audrey Dussutour, biologiste du CNRS au Centre de recherches sur la cognition animale.

Physarum polycephalum, plus couramment appelé blob, est une espèce de myxomycète. Ni animal, ni végétal, ni champignon, cet organisme unicellulaire est capable de se déplacer, d'apprendre, de résoudre des labyrinthes et de transmettre des informations.

Lors de ce projet scientifique, divers protocoles avec des variations de températures ont été testés sur plusieurs souches de Blob, pour observer l'influence de la hausse des températures sur leur croissance et leur vitesse de développement. Les premières constatations montrent que le réchauffement climatique impactera très certainement cette espèce.

IMG_4310.jpg
IMG_4151.jpg
image-1blob-analyse.jpg